Boy Niang : «La sanction que m’a infligé le Cng m’a empêché de faire le Baccalauréat»


Content d’avoir vu sa sanction de 5 ans revue à la baisse, le lutteur Boy Niang qui avait frappé Zoss dit avoir retenu la leçon. «Je n’ai que trois ans dans ce milieu (de la lutte), beaucoup de choses m’échappaient, mais aujourd’hui, le Cng m’a mis sur la bonne voie. Je les remercie tous. Nous avons discuté sur mon image car j’incarne le sport et les études, mais aussi que cela soit une leçon pour tous les lutteurs, pour qu’on évite toutes les formes de violences. Qu’on demande également aux supporteurs et fans club de s’ériger en boucliers contre ce fléau. Ils m’ont même conseillé de continuer mes études», déclare Boy Niang dans l’Obs au sortir de son face à face avec des membres du Cng.
«J’étais perturbé par la sanction. Elle a freiné mon élan dans les études et a bouleversé ma vie sur tous les plans. C’est à cause de cela que je n’ai pas pu faire l’examen du Baccalauréat. Maintenant, je pourrai poursuivre mes études. Je compte prendre des cours à domicile pour préparer sérieusement le Bac, cette année. La sanction était difficile à avaler, car je pensais surtout à mes supporteurs qui ont toujours envie de voir Boy Niang 2 lutter. Et cela pesait dans ma tête, car la sanction pouvait m’écarter de l’arène pendant 5 longues années», dit-il.Seneweb.