DSK a versé un million et demi de dollars à Nafissatou Diallo, en dédommagement de  » l’affaire du Sofitel ».


Les rumeurs les plus folles circulaient mais ce n’est pas six, pas quatre, pas deux mais un million et demi de dollars que Dominique Strauss Kahn a versé à Nafissatou Diallo, la femme de Chambre du Sofitel de New York. Ce chiffre révélé ce dimanche par le JDD aurait été confirmé dans l’entourage de DSK, tandis que le juge Mc Keon, président du tribunal civil de New York n’a pas souhaité l’attester, se retranchant derrière le secret professionnel.
Nafissatou Diallo avait accusé l’ex-directeur du FMI de l’avoir sexuellement agressée le 14 mai 2011 dans la suite 2806 de l’Hôtel Sofitel à New York. Elle a cependant fini par accepter d’abandonner les poursuites engagées au civil en août 2011 contre DSK en échange d’une importante compensation financière.

Quand le contrat lui avait soumis dans le secret de la salle des négociations du tribunal du Bronx, Nafissatou Diallo avait déclaré : « I want a better life for my child » (« Je veux une meilleure vie pour mon enfant »). Elle va désormais pouvoir se l’offrir. DSK, lui, a presque tout perdu dans cette affaire. Après avoir résisté des mois dans la tourmente d’un des plus gros feuilletons judiciaires de ces dernières années, sa femme, Anne Sinclair, a fini par divorcer. DSK a également dû renoncer à son poste de directeur du Fonds monétaire international et à ses chances de briguer la présidence de la République française. Et reste toujours mis en examen dans l’affaire du Carlton…