Simon s’en prend à Mbathio, Ndeye Gueye, Oumou Sow et les Tassukats


« J’ai sorti « Mbalax dé na »" c’est le single de la compilation qui doit sortir en décembre », explique Simon Kouka dans Walf Grand place. Mbalax dé na est conçu juste pour provoquer les mbalaxman . Mais cette fois-ci le texte est accentué sur les danseurs et tassukaat. « Niom Ndèye Guèye toumounranké nagn, mbalax dé na. Niougui doga xamné teyeukhe bi day sanké. On ne les invite plus dans les banquets. Xana guisso lène sen lamessalou golo yi? Pape Ndiaye est devenu fou, Ameth Thiou garde maintenant la boutique des Yatfu. Mbathio di diay guedj, greffage. Oumou Sow xassaw di xegn medd »(Ndlr:Ndèye et compagnie sont dans le malheur, le mbalax est mort. A cause de leurs danses vulgaires, elles ne sont plus invitées dans les banquets. T’as pas vu leurs oeillades de singes? (…) Mbathio pue le mauvais poisson et la coiffure d’Oumou Sow sent la charogne)